Paris sera-t-elle toujours Paris ?

Paris sera-t-elle toujours Paris… ?

Paris Romantique

Bien sûr que non. Paris ne sera bientôt plus Paris. Au train où vont les choses, en tous cas, le Paris du romantisme, le Paris des amoureux, le Paris des touristes, le Paris de la baguette sous le bras, le Paris de la culture classique française rayonnante, tout cela disparaîtra petit à petit. Logiquement, mathématiquement. Les églises continueront de se vider et seront bientôt considérées comme trop chères à entretenir, tandis que les mosquées continueront de pousser çà et là. Pour chaque boucherie-charcuterie disparue apparaîtront deux à trois boucheries halal alignées, comme si elles ne souffraient jamais de la concurrence. Chaque boutique typiquement parisienne se verra peu à peu remplacée par un énième bazar maghrébin ou pakistanais aux marques copiées en Chine. Chaque bistrot parigot se verra petit à petit remplacé par plusieurs kebabs à la fois, tant conquérants qu’infiniment répétitifs. Chaque boutique de mode parisienne se verra inlassablement remplacée par des surplus de friperies orientales, africaines et musulmanes. Chaque étale de légumes « Bonjour Madame Dupont, comment allez-vous ce matin ? » se verra remplacé par un énième étale « Yalla ! Yalla ! Yalla ! ». Chaque boulangerie au savoir-faire de la baguette éternellement croustillante se verra rachetée et transformée en boulangerie traditionnelle maghrébine taxiphone. L’incivilité continuera de s’insinuer de ruelles en avenues, la violence verbale faite aux filles trop occidentales de s’étaler sur les boulevards, les ambiances âpres et délétères de transformer les rues, les agressions physiques devenir routines… tout cela connaitra toujours moins d’impasses. Le 18ème ne restera pas éternellement l’unique arrondissement « sous surveillance insécurité nationale« . Chaque passant moyen enfin, chaque parisienne à vélo dont la robe vole au vent, chaque baguette-sous-le-bras, chaque n’importe qui de Paris se verra remplacé par un mélange sans fondement, sans logique, simplement jeté là par les hasards des courants mondialistes, un mélange écœurant d’illogisme, comme si nous avions mêlé toutes les sauces du monde sur un seul plat magnifique. Gâchis désespérants.

Et on entendra chaque bobo restant, avant sa fuite, comme une litanie perpétuelle, déclamer qu’il est tellement bien dans ce monde où il ne trouve pourtant plus grand chose qui ne lui corresponde dans les boutiques, qu’il y est si bien qu’il inscrira pourtant ses enfants dans des écoles privées toujours plus lointaines, plus préservées.

Le bienpensant moyen dira, sans vision lointaine, que Paris est vivante, qu’elle change ainsi que toute cité, que Paris n’est pas qu’un musée. Il ne s’agit plus de changement cette fois. Paris a très bien su changer et évoluer elle-même au cours de ces derniers millénaires, merci pour elle. Petit à petit, traversant les époques, dépassant les épopées. C’est d’une table rase dont il s’agit ici. On efface tout et on recommence. On remplace. Et par quelque chose qui est sans lien avec ses racines. C’est absolument sans comparaison avec l’évolution vivante d’une cité, car cette fois il faut d’abord tuer l’ancienne.

Et il n’y aura bientôt plus que les cartes postales. Des souvenirs. Vendables seulement jusqu’au jour où le dernier touriste saura que Paris la belle s’est endormie et qu’il n’y a plus guère de raison d’y venir flâner.

A.C.M

« Paris sera toujours Paris » est aussi un extrait du film « Tranches de vie » : voilà bien un film méconnu et qui semblerait bien mal pensant s’il sortait de nos jours, film qui comporte pourtant de nombreuses célébrités du petit écran. « Tranches de vie » est un film de François Leterrier, écrit par Lauzier, en 1985, avec Josiane Balasko, Anémone, Marie-Anne Chazel, Gérard Jugnot, Christian Clavier, Martin Lamotte, Michel Galabru, Daniel Prévost, Pierre Richard, etc. Cliquez ci-dessous pour le visionner (durée 5 minutes) :

Paris sera toujours Paris, le film

Paris sera toujours Paris, le film (Cliquez pour visionner)

Un reportage intéressant d’Envoyé Spécial, diffusé le 30 Août 2012, aborde déjà du bout de la langue la dégradation rapide du Paris des touristes, en traitant de quelques exemples comme le « Syndrome de Paris » (déception dépressive des touristes japonais), les vols roumains souvent violents, les faux souvenirs chinois (imitations de peintures de la place du Tertre,…) ainsi que les arnaques africaines, l’insécurité grandissante, etc.

Liens intéressants : 
La BBC recommande aux touristes de fuir les Champs Elysées
Le luxe français s’inquiète du climat d’insécurité à Paris
Cet article, publié dans Histoire & avenir, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Paris sera-t-elle toujours Paris ?

  1. SLC dit :

    C’est bien jolie de nous prévenrr e l’islamisation et la tier-mondisation de Paris, mais quid de l’américanisation (déjà grandement effective)? Elle ne vous dérange pas celle-ci?

    • Oh que si bien sûr, j’en fais état dans plusieurs autres articles, et cette politique américaine est peut être même la souche de cette immigration massive, le multiculturel travaillant à la consommation mondialisée et déracinée… Mais ce qui, au premier regard, choque plus le regard occidental à Paris à mon sens, et qui risque plus d’avoir un impact parfois irréversible, c’est cette tiers-mondisation de notre cité millénaire. Ce court article avait juste pour objet de décrire cette première balafre, et était en réaction à la vidéo de « Paris sera toujours Paris » que je découvrais à ce moment là. Mais vous avez raison cependant de le souligner plus amplement !

      • SLC dit :

        Malheureusement qu’on le veuille ou non, l’américanisation de la France tout comme l’immigration de substitution est dûe uniquement aux Français, c’est triste à dire mais de n’avoir que si peu de conscience ethnique, civilisationnelle, culturelle ne peut arriver qu’à ce genre de désastre, tant qu’ils ne verront que leur petit intérêt personnel, on ne s’en sortira pas.. et j’ai bien peur que d’ici peu d’années (ça ne se compte même plus en décennies à ce train là), nous ne pourrons plus faire machine arrière. Il faut que les Français comprennent impérativement qu’un immigré n’amène pas seulement sa carcasse, mais aussi sa culture, sa religion, ses coutumes, et qu’à grande échelle cela dénature le territoire d’atterrissage… Mais en ont-ils quelque chose à faire de ce que leur à léguer leur ancêtres?… Même pas sûr.

  2. Pivoine dit :

    Quand l’industrie du tourisme se sera totalement effondrée, logique, puisque petit à petit, la France n’est plus la France, qu’il y aura des millions de personnes au chômage, que des hôtels et boutiques fermeront, et qu’il n’y aura plus d’argent (vu que ça rapporte aussi à l’Etat), alors là, peut-être que ces abrutis de Français aveugles se réveilleront, mais il sera trop tard, car il y aura de la casse !

    • J’en ai peur, moi aussi. Le touriste moyen est déjà bien malmené et bien déçu, pour différentes raisons qui ne sont pourtant pas dues directement aux Français (hors élites), si vous voyez ce que je veux dire !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s