Derniers articles

Quiétisme : un salafisme pacifique ?

salafist

À présent que les médias généraux reconnaissent l’existence et même l’assez forte proportion de salafistes musulmans, il leur fallait y placer une touche de bien-pensance afin d’éviter des amalgames par trop généralisant. Il a donc fallu là aussi, au sein même de cette sous-population, considérer une proportion statistique de non-violents (voire de pacifistes). Et voici venu l’outil idéal et bien huilé : le quiétisme, c’est à dire le salafisme pacifique, un fondamentalisme sans la violence, à comparer pourquoi pas aux orthodoxies du christianisme ou du judaïsme. […] Tout ceci soulève quelques paradoxes… Lire la suite

Europe : le paradoxe de l’identité universelle

Chine violonisteDans le bain bouillonnant médiatique de la bien-pensance, l’européen aurait tendance à percevoir de plus en plus difficilement ce qui le définit et ce qui fait sa propre identité. […] S’il est avant tout poussé dans cette sensation par une idéologie ambiante tant négationniste vis à vis de son identité que panégyrique vis à vis de celle des autres, un autre phénomène, plus sournois et permanent, vient aussi amplifier cette sensation : l’universalisation de la culture occidentale à l’échelle mondiale, dispersant son identité, l’étalant dans l’espace et le temps. La réussite du modèle de l’européen finissant en fait par l’en déposséder… Lire la suite

Si si, tout ça c’est bien l’islam.

« Bon sang, qu’est-ce que je fous ici ? », troisième fois que cette pensée me passe par la tête. « C’est vraiment pour faire plaisir à Sophie… même si je la vois déjà qui commence à serrer les dents à force d’entendre les convives. » Ça ne fait que quelques jours qu’ont eu lieu les événements à Charlie Hebdo. Et cette demi-douzaine de benêts qui assiègent le pauvre bol de cacahuètes équitables… Des surdoués des apparences, des génies de l’acceptation sociale à l’originalité répétitive, bref, des brebis galantes. Y’a vraiment originaux et originaux… Lire la suite

Le petit dictionnaire de l’identité

ABCDidentite

 

 

 

 

Europe, Nation, Région : une vision d’arborescence

Herman_Moll_Carte_Europe-1708Le reproche fréquemment formulé à l’encontre des identitaires est que leur vision négligerait l’aspect national en faveur de l’aspect régional et/ou continental (civilisationnel). Or ce n’est pas tout à fait vrai, il s’agit en réalité plus d’un « étalement des priorités », et surtout pas en négligeant l’aspect national… Lire la suite

Les gratte-ciels en France et en Europe

La_Défense_archeLes gratte-ciels. Immenses flèches de verre, d’acier, de béton et de pierre. Prouesses, démonstrations techniques et technologiques. Sans lien avec l’identitarisme en apparence. Et pourtant, marqueurs de puissance nationale pour certains ou ombres mondialistes pour d’autres, modernisme effréné ou démonstrations nationalistes, destructeurs ou façonneurs de paysages ou de patrimoine, le sujet est identitaire… Lire la suite

Quels pacifismes résistants ?

Veilleurs Toulon 19 avril 2013Cet article est dans la continuité de l’article précédent : « A l’aube d’une révolution ou d’une révolte ? De la nécessite du pacifisme ». Dans l’article précédent, je considérais que, dans la situation actuelle, la meilleure réponse possible au système pour une opposition résistante légitime était sans doute la fermeté pacifique. Mais de quel ordre peut-elle être ? Sous quelle forme peut-elle se présenter ?.. Lire la suite

A l’aube d’une révolution ou d’une révolte ?

10845De la nécessité du pacifisme – Quelle que soit la forme qu’elle prendra, et quelle que soit son origine, il semble évident que nous soyons aujourd’hui à l’aube d’une révolution, sinon peut-être d’une révolte. Si rien ne change en effet, c’est une révolution douce et pernicieuse qui s’exprimera. Relativement douce certes mais certainement pas lente. Vous savez bien où je veux en venir, et je ne développerais pas outre mesure : il s’agit de la révolution relativiste, qui est en cours et même en accélération de tous côtés. […] Pourtant, des résistances, nombreuses, se font entendre. Peut-être l’Histoire a-t-elle besoin de ces phénomènes d’aller-retour incessants… Lire la suite

Lancement de l’Observatoire du Grand Remplacement

logotitre OGRLe site de l’OGR est encore un prototype très incomplet et sera probablement amené à être remanié un certain nombre de fois. Il devra aussi encore gagner beaucoup de contenu. Il préfigure cependant l’ouverture de ce qui manquait encore parmi les différents observatoires qui fleurissent ça et là (laïcité, christianophobie, etc.). Le sujet est en effet essentiel et central pour l’information de la population française et européenne. Les peuples ont le droit de savoir.  A terme, le site proposera de sérieuses statistiques européennes, … Lire la suite

Toujours plus de démographie ? Pour qui, pourquoi ?

Foule_metroLa France gagne actuellement des millions d’habitants à Vitesse grand V (10 millions en 30 ans), malgré la faible natalité de ses autochtones (1.7 enfant par femme d’origine européenne selon Jacques Dupâquier, membre de l’Institut de France). Oui, certes, il serait mieux que la population du pays soit à peu près stable plutôt qu’en chute. Mais malgré les complaintes officielles, on ne fait absolument rien pour cette natalité autochtone. Pire, on comble plutôt ce manquement grâce au déversement d’une immigration phénoménale, avec pour bonne raison justement la complainte officielle de la « natalité en berne ». Immigration qui non seulement comble largement ce manque mais qui plus est ajoute des millions d’habitants chaque décennie, comme si l’urgence se trouvait là… Lire la suite

Islam & Victoire par tous moyens, Christianisme & probité du chemin

Rembrandt - ChristDans la même veine que l’article Ramadan vs Carême, voici à nouveau une brève comparaison entre Islam et Christianisme. La différence que l’on peut constater concerne la vision de « l’objectif religieux », objectif qui peut être secondaire (une bonne action, etc.), ou principal (volonté d’accéder au paradis, d’être reconnu comme un bon pratiquant, ou encore d’effectuer un acte de sainteté reconnu). Cela révèle encore une fois une différence assez fondamentale entre les deux religions. Là où l’Islam a plus tendance à reconnaître et valoriser la victoire ou le but atteint par tout moyen, le Christianisme retiendra surtout la probité et la pureté du Chemin emprunté… Lire la suite

Ceci est une femme…

profanation-madeleineABCD de l’égalité. Véronique Rouyer (maître de conférence en psychologie du développement de l’enfant et de la famille) : « L’enfant va développer ce qu’on appelle descroyances essentialistes sur les différences entre les sexes, expliquer les différences entre les sexes par des facteurs physiques ou biologiques. Il n’y a pas que les enfants qui le font. Il y a encore beaucoup d’adultes qui pensent que les différences hommes-femmes, elles ont affaire au cerveau, aux hormones ou [que] c’est génétique. On est bien souvent entre du biologique et du social. » Ah ? Très bien. Alors, tant qu’on y est… Lire la suite

Laisser l’enfant choisir sa religion ?

Enfant lit Coran 3C’est la mode. Enfin… chez les occidentaux seulement, bien-sûr. A qui d’autre cela viendrait-il à l’idée ? Les autres cultures poursuivent en effet leur logique naturelle de transmission. Mais dans la logique de continuité de la liberté individuelle occidentale révolutionnaire, le nouvel arrivant au monde doit choisir ses cartes, seul. Et la plupart du temps il ne choisit rien. Pas d’attaches, jamais d’attaches. Donc jamais de racines non plus. Non plus bien-sûr de transmission. Et à force donc, plus d’identité particulière, ni donc de peuple précis. Encore et toujours le glissement vers le relativisme et la soupe indistincte d’individus mondialisés… Lire la suite

Avortez-vous !

moulinex-01Allez-y, avortez-vous ! C’est tellement simple, tellement normal et tellement productif ! Faites comme tout le monde, suivez l’air du temps !

Allez-y, indignez-vous contre ceux qui voudraient vous en empêcher ! Vous avez tellement le droit et le devoir de jouir sans entrave et de consommer sans retenue, votre liberté de femme sans attache et sans obligation est en jeu !

Qu’il semble loin déjà le temps où l’avortement ne devait être utilisé qu’avec logique et discernement (et avec désespoir), le temps où il était effectivement une formidable avancée, c’est à dire lorsque la mère était en réelle détresse, risquait sa vie ou celle de l’enfant, ou que la situation l’exigeait impérieusement… Lire la suite

L’intelligence réservée au camp du Bien

Trois singes - entendreLe « camp du bien », c’est à dire le camp de ce qui est bien-pensant, bien-ouvert, bien-multiculturel, le camp de l’antiracisme, de l’antifascisme, du socialisme, etc., ne s’est pas arrogé que la représentation de ce qui est Bien et de ce qui est Bon. Par ces biais, il s’est aussi arrogé ce qui est intelligent, et ce qui relève de l’esprit, de la connaissance et de la lumière. Par cette méthode de discrédit pour ce qui n’appartient pas à son équipe, le camp du bien a réussi à laisser penser à une majorité de gens que tout ce qui est étranger au camp du bien, à commencer par la mal-pensance, soit est forcément stupide et ignorant, soit se doit d’être rejeté des milieux intelligents ou cultivés… Lire la suite

A Bruxelles comme à Rome, régionalisme plutôt que nationalisme

Buste-de-Jules-Cesar - Musee-departemental-Arles-antiqueOn peut constater assez facilement combien et comment Bruxelles, avec derrière elle toute la clique de la bien-pensance, favorise l’idéologie régionaliste afin de prendre le pas sur les éventuelles visions nationalistes. En toutes choses l’UE déclare vouloir développer l’Europe des régions plutôt que l’Europe des nations, nations qu’elle dépossède d’ailleurs toujours plus de leurs pouvoirs et libertés de choix, cassant ainsi une grande part de l’identité européenne qui ne se base pas uniquement sur les régions mais bien évidemment sur une arborescence régions-pays-continent, ou encore région-nation-civilisationLire la suite

Le négationnisme bien-pensant

taubiraLa gauche avance, avec toutes les armées de la bien-pensance derrière en rangs serrés, portés fébrilement par l’étendard de la lutte contre le mensonge et le négationnisme qui claque au vent mauvais ! […] La pensée dominante bien-pensante est pourtant la première à utiliser le négationnisme de tous ordres[…], pour de petits détails de l’histoire récente ou ancienne comme pour des événements nettement plus importants… Lire la suite

Et l’Europe adopta l’identité chrétienne…

Gargouille chimèreCertaines franges des droites nationalistes ou des identitaires rejettent de fait l’aspect chrétien de la France et de l’Europe, ou sinon le relèguent à un simple apport non seulement extérieur (étranger) mais aussi tardif (à l’échelle de l’ancienneté de nos racines païennes), à l’instar de Dominique Venner. Le christianisme a 2000 ans et la France est devenue fille aînée de l’église il y a environ 1500 ans. Cela peut sembler aussi énorme par rapport à la partie moderne de l’histoire que court par rapport aux six ou sept millénaires des indo-européens ou aux 35.000 ans de Cro-Magnon, notre ancêtre direct, il est vrai. Cela peut aussi sembler être un apport identitaire étranger, argument qu’utilise d’ailleurs parfois le bien-pensant pour nous parler de l’éternité du métissage, ouvrant la voie à une légitimité de l’Islam, c’est aussi vrai. La question est pourtant à la fois plus simple et plus subtile que cela… Lire la suite

Il faut voyager, toujours, puis revenir à tire-d’aile.

Toscane - Val d'OrciaUn identitaire, en théorie, ne saurait faire autrement que de voyager. Pour de vrai, si possible (et en évitant la case tourisme), mais sinon à travers les livres, les encyclopédies, les carnets,… N’importe quoi qui puisse ouvrir à ce qui existe ailleurs et à plus de compréhension du monde et des autres, de leurs différences, de leurs particularités. Car le seul moyen de théoriser l’identité en général, c’est d’en étudier ses différentes expressions. Par-là, on comprendra ce qu’est réellement l’identité pour l’Homme et l’importance vitale qu’elle revêt pour celui-ci… Lire la suite

Témoignage sur « La Voix de la Russie »

logo voix de la RussieFrançoise Compoint, journaliste à la radio la Voix de la Russie, a désiré m’interroger en tant qu’identitaire, sur la question de fond de « qui sont les identitaires ? » mais aussi sur les particularités de la Bretagne. Ce que j’ai accepté avec plaisir… Lire la suite

Le royalisme est-il identitaire ?

Jeanne d'ArcLe royalisme, un idéal politique vécu par romantisme culturel ou par traditionalisme, est-il plus identitaire que ne peut l’être la république ? […] Il y a d’abord un aspect superficiel lié à une sensation de romantisme vis à vis de la monarchie, issue peut-être d’une certaine forme d’idéalisation des siècles de l’ancien régime (Grand Siècle, siècle des lumières, grands projets, mises en valeur de la culture, merveilles du style classique, élégance et raffinement, liens avec l’esprit chevaleresque du moyen-âge, aristocratie et noblesse d’épée…) et de la perpétuation d’une symbolique démonstrative qui cherche souvent à s’exprimer dans le beau et le noble… […] Un autre aspect identitaire du royalisme est la notion de transmission […] Lire la suite

Retrouver la splendeur unanime du classique

Colonne corinthienne FrancePourquoi certaines parts de notre héritage culturel et traditionnel sont-elles devenues classiques ? Certainement parce qu’elles portaient en elles quelque-chose qui vibrait en une si parfaite adéquation avec nos cœurs qu’elles traversèrent les générations. Simplement parce qu’elles laissèrent l’idée simple qu’elles confinaient à l’orée du sublime, qu’elles portaient nos âmes quelle que soit leur modernité, et qu’elles parlaient éternellement notre langage sensoriel… […] Nous arrivons pourtant à une époque où, comme chacun sait, le classique fait figure d’ennemi de la mode, de frein face à la relativité, de phare face à un océan consumériste perpétuellement déchaîné… Lire la suite

Chemin de vie européen : Kipling, « Tu seras un Homme, mon fils. »

Rudyard Kipling

Vous connaissez sûrement, sans y avoir prêté attention peut-être, ce fameux poème, Si…, résumant un certain idéal d’Homme à l’européenne qui ne semble d’ailleurs plus être à la mode du temps malgré qu’il n’ait pourtant pas d’âge. J’entends par là ce que l’Européen a pris pour idéal depuis la veille de l’antiquité, et ce qu’il aura pris et compris, avec son esprit d’européen, de l’idéal chrétien. […] Une route bordée d’effort et d’honneur, de patience et de contenance, d’humilité et de dignité, d’amour et de courage, de protection du faible et de force tranquille, d’insoumission et d’intelligence,… bref, de noblesse et de sublime selon nos codes. Lire la suite

Patrimoine… Tant chéri et pourtant menacé

PatrimoineLe patrimoine… Matériel ou immatériel, culturel ou technique, artistique ou folklorique, le patrimoine, reposant çà et là au gré des paysages, vêt la France de son histoire. Ainsi parée, elle se raconte, en parlant de ses pères à ses enfants, transcende le passé en présent et inspire le futur, envoûte l’étranger souhaitant lire la France sur les traits de son visage. Une histoire qui nous parle de ces Hommes, façonnés par les paysages puis les façonnant en retour, interprètes de cette pièce historique, acteurs fusionnant bientôt en une identité naissante… […] Un patrimoine parfois menacé… Lire la suite

La richesse du métis… ou la fortune embarrassante

Metis National Geographic…qu’on le veuille ou non, qu’importe le nombre d’arcs-en-ciel que dessinent sous vos yeux les bisounours et les ultra-positivistes de notre époque, le métissage, pour beaucoup, est douloureux, parfois très douloureux. Et c’est une douleur qui dure souvent toute la vie, puisque constitutive de la personne, intrinsèque. Pour les autres, qui le vivent bien (en excluant ceux qui disent le vivre bien ou en être fier uniquement par protection ou pour combler un vide), tant mieux, mais au vu des statistiques et des témoignages, la difficulté, qui oscille entre modérée et intense selon les personnes, les périodes ou les contextes, semble devoir rester majoritaire… […] Certains métis vont parfois, à l’inverse, jusqu’à développer une forme de supériorité parce qu’ils « contiennent plus », « sont plus de choses à la fois » que le non-métis, engendrant une forme originale et moderne de discrimination. Il faut dire qu’on les y incite quelque peu… Lire la suite

Chute de l’Europe, chute de Rome… bis repetita ?

Van der Ulft - Antieke ruïnesL’Histoire présente fréquemment des situations relativement similaires à quelques siècles ou millénaires d’écart, comme si certains événements devaient fatalement se réaliser pour marquer quelques cycles et effectuer quelques retours, au point que certains passages de l’histoire semblent parfois littéralement se répéter. Ce pourrait être le cas de l’histoire actuelle de l’Europe et de sa civilisation, apparemment en déclin, mise en parallèle avec l’effondrement de Rome (de l’empire romain et de sa civilisation), augurant du pire pour notre époque si la répétition des symptômes n’était effectivement pas fortuite… Lire la suite

Le Coran est-il illégal ?

Enfant lit Coran 3Prenons, tout d’abord, quelques extraits de la loi française… […] Ouvrons à présent un Coran et versons quelques larmes sur la douceur et l’humanisme du propos à travers quelques extraits choisis. […] D’abord, quelques appels aux meurtres (il y en aurait environ 65, sachant que nombreux sont ceux qui promeuvent et justifient aussi l’utilisation de la torture)… […] Et puisque c’est dans le texte, ne pourra donc être considéré comme « modéré » qu’un musulman qui n’applique pas tout le texte. Un demi-musulman en somme ?… Lire la suite

Aujourd’hui, un Chinois m’a tenu la porte

Confucius - sculpture à NanjingOn ne se plaint en effet jamais des communautés asiatiques d’origine chinoise. Apparemment intégrées, très travailleuses, à priori respectueuses des lois et des lieux, rien ne semble devoir leur être reproché. Il y a pourtant quelque-chose qui cloche, qui démontre que l’intégration n’est en fait pas réelle, qu’ils sont même en fait ultra-communautaires et assez mal intégrés et qu’une immigration massive d’asiatiques à majorité chinoise serait peut-être moins coûteuse et violente que certaines autres mais serait tout de même dangereuse vis à vis de notre identité, à commencer par les aspects du savoir vivre et de la relation à l’autre… Lire la suite

L’Europe privée de son histoire ancienne

Font-de-GaumePlus on se plonge dans la recherche de notre histoire la plus ancienne, de nos racines les plus lointaines, les plus profondes, et plus on constate un interdit, plus ou moins implicite : la France et l’Europe ne doivent pas envisager posséder des racines trop profondes. Je l’ai constaté sur plusieurs tableaux, à commencer par le fondement civilisationnel, l’origine indo-européenne, mais aussi ethniques, à savoir la sortie de l’Afrique et la différenciation entre un groupe Européen et Asiatique et un groupe Africain, et de même nationales ou pré-nationales, en l’occurrence au sujet de la mosaïque de peuples gaulois (ou celtiques en général), germains, gréco-latins, etc. La raison à cela est simple, évidente : des racines issues d’une origine à la fois particulièrement ancienne mais aussi unique et suffisamment précise pour être définie, c’est la validation de la différenciation entre les grands groupes de peuples… Lire la suite

Peuples du monde, que croyez-vous faire ici ?

Manifestation sans-papiersPeuples du monde… En arrivant en France, vous pensez trouver la corne d’abondance et obtenir tout de suite le niveau de vie d’un français moyen, comme on vous l’aura vanté avant votre départ, raison de vos doléances sans fin. Demandez-vous plutôt si ce confort relatif, acquis par le français moyen, n’est pas avant tout le fruit de générations de transmissions, de vies entières de travail léguées aux descendants au fil du temps, plutôt qu’issu d’averses régulières de richesses qui tomberaient des nuées. Il n’y a pas qu’à se baisser pour ramasser l’or, comme vous le serinent les passeurs, ces vendeurs d’Hommes, esclavagistes modernes,… Lire la suite

Jusqu’où plongent nos racines ?

Flute 35.000 ans AllemagneLe passé. Celui de l’Europe se compte en millénaires. En dizaines de millénaires. Dans un monde où progrès perpétuel et consommation massive riment avec obsolescence, tout ce qui appartient au passé représente quelque chose qu’il faut sans cesse dépasser… […]

L’Homme de la rue n’imagine pas combien profond plongent nos racines. Nos inventions techniques et civilisationnelles, nos fêtes, notre art, etc., remontent pourtant fréquemment à des temps extrêmement anciens, à des époques dites très primitives… Lire la suite

Ramadan vs Carême

pain et eau

Il ne s’agit pas ici d’effectuer un quelconque prosélytisme, un nauséabond jugement de valeur ou autre article par trop provocateur en plein Ramadan (quoique)… Il s’agira seulement de comparer deux visions du jeûne dans les deux religions que sont l’Islam, religion allochtone, et le Christianisme, religion autochtone, et d’apporter ainsi quelques éléments supplémentaires afin de constater combien cette culture importée peut nous être opposée. Il existe en effet de sérieuses différences sur le terrain de l’humilité et de la discrétion, des dangers pour la santé des pratiquants, ainsi que des effets délétères sur la société… Lire la suite

Les flambeaux de l’a-culture

Gangnam styleSans rentrer dans une énième phase de mélancolie que l’on pourrait ensuite me reprocher, il semble tout de même évident que la société actuelle court à l’acculturation, soit parce qu’on lui propose sans cesse une soupe plus facile à réchauffer, soit parce qu’on déprécie simplement la culture classique… Lire la suite

Aux veilleurs

Veilleurs bougieA l’heure de la course à l’individu, à une jouissance sans entrave et à un profit sans borne, vous vous asseyez là, ensemble, et vous demandez ce dont l’Homme a réellement besoin, et si ses aspirations actuelles, toutes personnelles qu’elles sont, ne nuisent pas aussi à tous les Hommes. A l’heure de la quête de la facilité et à l’assistanat, vous vous asseyez là, avec constance, et tenez tête à un monde qui ne supporte plus la moindre des remises en question… Lire la suite

Ancêtres

eglise 2Si, lorsque tu contemples la vieille église, là-bas, derrière la forêt, tu n’y vois qu’un tas de pierres qui s’effritent, alors ton cœur contient sans doute un peu trop du vide mordant de l’hiver. Si, lorsque tu contemples la vieille église, là-bas, derrière la forêt, tu n’y vois que l’ancienne religion à abattre, alors ton cœur est empli d’une haine glaciale envers les Hommes. Car ce clocher, dominant de vieux chênes et sonnant pour chaque heure, lorsque tu le contemples,… Lire la suite

La véritable diversité

Danseuses RussieOn peut entendre, partout, sans cesse, depuis quarante ans, comme une litanie terrible, une implacable prédiction, une prophétie, que la France, et l’Europe, ont besoin, pour survivre, pour exister, de sans cesse plus de « diversité« . Diversité culturelle, diversité ethnique, diversité religieuse. Notre civilisation en aurait un besoin vital, il y aurait un manque à combler au plus vite, des greffes à apporter d’urgence, des sceaux entiers de diversité à déverser çà et là, de n’importe quelle provenance, tant que c’est différent et que l’ancienne civilisation en est recouverte, peinturlurée, pareille à ces vieilles femmes sur-maquillées qui croient ainsi retrouver quelque jeunesse et quelque fraîcheur avant que de ne se perdre… Lire la suite

Témoignage d’une personne noire sur notre identité et notre civilisation

Voici le témoignage qui m’a été laissé au sujet de l’article « L’immigré s’en moque de notre civilisation« . Il s’agit d’une personne noire originaire des Caraïbes, ce qui donne un véritable impact à son propos, et plus de légitimité. Celle-ci, se souciant du sort de notre civilisation, m’a donné toute autorisation de publier son commentaire. Elle confirme notamment l’hypothèse selon laquelle l’immigré extra-européen, dans sa partie majoritaire, même intégré, soit s’en moque royalement de notre civilisation, de son avenir et de ses changements, soit même se réjouit de sa destruction éventuelle par pur esprit de revanche. Il s’agit donc d’un témoignage d’importance et extrêmement révélateur… Lire la suite

Les peuples homogènes

KyotoAu sein des peuples homogènes, les ressentis vis à vis de la nation, de la terre et de la communauté sont simples et naturels, du moins jusqu’à ce que n’arrivent des variantes trop extrêmes ou que les mots tels que nationalisme ou peuple autochtone ne deviennent péjoratifs. La notion de terre et de pays se ressent généralement tout naturellement comme un sentiment de maison, tandis que la communauté, les semblables, se ressentent comme un sentiment de famille. Cette grande maison et cette grande famille à laquelle on se sent appartenir tout naturellement, tout comme une maison de famille a pu appartenir aux générations précédentes, à nos parents et aux leurs, voir grandir et mourir ses membres,  passer les générations d’une continuité, abriter sa culture et ses particularités, et recevoir des amis en visite. Bref, un foyer, auquel on est attaché de naissance… Lire la suite

Clichés et réalités

Enfant France baguetteLes clichés sont partout, mais les clichés seraient discriminatoires, donc à manipuler avec précaution. Je reste le premier à dire qu’il faut protéger l’exception. Pourtant, ne plus voir que des exceptions devient finalement une vision individualiste relativiste et bisounours, empêchant tout travail sociologique et comportemental. Car celui-ci nécessite pourtant forcément de faire quelques généralités et d’observer les Hommes autant à l’échelle de groupements ethniques ou culturels qu’à l’échelle d’individus. Le cliché n’est pas forcément négatif. En fait, à l’origine, il est neutre. C’est un petit point de repère, une petite image que l’on se forge d’une personne ou d’une culture… Lire la suite

Européens, souvenez-vous !

Familles langues indo-européennes originesTrente mille années d’identité vous contemplent, trente millénaires font de vous ce que vous êtes ! Trente millénaires de civilisation vous portent jusqu’à aujourd’hui, font de vous un même peuple aux fondements partagés, aux racines dont les extrémités s’enlacent jusqu’aux tréfonds de vos terres. Trois cents siècles au bas mot cachent un même berceau charnel, par-delà toutes les idéologies, votre âme est unique et à vous seuls et n’est pas un mélange de toutes les autres. Vous qui foulez la Terre de vos pères portez en vous les germes de votre culture, les sources de tous vos habitus, les paroles de vos anciens et un inconscient collectif propre. Vous portez en vous ce qui vous fait Européens. Votre identité vous contient tout entier en un peuple légitime… Lire la suite

Hooligans vs Casseurs

emeutes ParisJuste après les récents événements des « casseurs du PSG » les médias se sont dépêchés d’accuser les ultras du PSG puis plus généralement les bandes de hooligans. Après qu’il fut devenu évident et qu’il fut même prouvé qu’il ne s’agissait en rien d’ultras ni même de footeux mais juste de casseurs de banlieue, il a suffi ensuite de quelques jours pour que diverses émissions et reportages fleurissent sur les bandes ultra-violentes de hooligans français et européens, souvent racistes et tutti-quanti. Comme s’il fallait se dépêcher de dire « regardez, chez nous aussi on a des violents de souche ». Puisqu’on ne peut plus cacher qu’il s’agit de bandes de banlieusards issus de l’immigration on sort une dernière cartouche, dire que les blancs aussi peuvent être comme ça, voir pires. Hooligans et casseurs n’ont pourtant rien à voir… Lire la suite

Les apports de l’Islam au moyen-âge

PlatonSelon l’idée commune, notamment depuis les années 1960, c’est le monde arabe et en particulier le monde musulman qui aurait apporté la lumière et un savoir infini à l’Europe durant la supposée sombre période du moyen-âge, retransmettant notamment un savoir grecque oublié ainsi que de nouvelles découvertes. Si l’on ne peut nier qu’il y eut un bassin de culture chez les arabes durant cette période et qu’il y eut effectivement un phénomène de transmission des arabes vers l’occident, l’histoire pourrait en fait, à ce sujet, être infiniment plus sévère et réduire presque ce phénomène à une anecdote, anecdote érigée en dogme par la sphère bien-pensante… Lire la suite

Le grand remplacement par A+B

Etat-civil Villeneuve-Saint-Georges (94)Le fameux grand remplacement, (ou remplacement de population, voir génocide par substitution), c’est à dire le remplacement de la population de souche européenne par une population d’origine culturellement et ethniquement extra-européenne (allogène), est un phénomène qui relève de l’imaginaire et du paranoïde, et qui ne peut qu’être le produit de l’esprit d’un facho fâcheux, dixit la sphère bien-pensante. Cette même sphère dirigeante qui nous éclaire jour après jour de ses lumières infinies (et particulièrement aveuglantes). Nous allons pourtant tâcher de détailler pourquoi cette idée est loin d’être farfelue. Nous pourrons ainsi constater, une fois tous les chiffres et toutes les raisons mises sur la table, que le phénomène est même très palpable… Lire la suite

L’immigré s’en moque de notre civilisation

manif anti mariage gayExtra-européens du moins. Idée déjà évoquée voir détaillée dans d’autres articles. Cette fois la preuve nous a été donnée comme grâce à une expérience scientifique à grande échelle avec des résultats plus qu’évidents, lors des grandes manifestations anti-mariage-gay rassemblant jusqu’au million de français. Ces manifs, malgré les incessants appels du pied de Frigide Barjot en vue de faire participer les minorités et témoigner leurs représentants d’une part, et malgré la proportion de minorités extra-européennes proche de 20% en France et même supérieure à 35% en l’Île de France d’autre part… Lire la suite

Le bobo vit divers…

Rue Saint Michel - RennesMais de préférence sans trop de diversité. Trouvez un bobo standard, et il vous vantera les mérites et beautés de la diversité, comme si celle-ci améliorait ses journées et son quotidien de citadin. Le fait est que, loin d’être tous mangés d’idéologies, certains sont tout simplement sincères. Pour ceux-là, avoir par exemple mangé pakistanais la veille, commander des sushis tous les weekends ou se dépanner au bureau le midi avec un kebab sont autant de choses qui nourrissent la variété de leurs nouvelles possibilités de consommation. Mais il est facile pour chacun de nous de manger divers avec plaisir quand, dans sa rue, il n’y a qu’un exemplaire dudit type de restaurant et que celui-ci a incidemment recherché la qualité, l’adaptation aux intérêts occidentaux et l’ouverture à l’échange pour pouvoir exister… Lire la suite

Relativité générale… sociétale

Relativity« Tout est relatif ». La citation du physicien Albert Einstein est restée célèbre. Cette situation, qui ne s’applique pourtant qu’à la physique – et même une partie de celle-ci -, inspire pourtant bien d’autres esprits qui voudraient voir ce concept s’universaliser et s’appliquer à tout ce qui existe dans la société. Outre que les deux concepts sont en fait sans rapport, la relativité recherchée par un certain progressisme actuel tend vers une forme d’absolutisme (si on me permet l’idée apparemment paradoxale de « relativité absolue »). Aucun absolu n’est viable pourtant. Une relativité qui s’appliquerait à tout ne pourrait que tendre à détruire tout repère, car le relatif est fondamentalement l’antithèse du fixe, du structural, comme l’est un repère… Lire la suite

Hugo, défenseur du patrimoine

Victor HugoLa bande noire, groupe d’hommes de la révolution et de l’après, qui rachetèrent châteaux, églises, abbayes, domaines, afin de les revendre le plus souvent en pièces détachées. Cruelle atteinte à notre patrimoine, qui avait pour visée, au delà du dessein pécuniaire dépourvu de noblesse,  d’éviter de retrouver les âges d’avant la révolution. Victor Hugo écrivit de fort belle manière sur ce thème, et La bande noire est le titre de l’un de ses poèmes, une ode au patrimoine et une satire aux « héros » de la Bande noire. Un écrit qui gagnerait à être connu de ceux chez qui un cœur bat en Français, mais qui déplaira forcément au système, car ce poème est autant actuel qu’à son époque, si ce n’est plus, puisqu’elle est une continuité et un héritage de la sienne… Lire la suite

Joyeux Noël..

maison neige noëlNoël. La neige qui tout doucement a recouvert les choses d’une couverture de douceur et de silence. Le ciel étoilé, les rues et les maisons illuminées qui lui répondent en milliers de lucioles. A travers la fenêtre jaunie de chaleur d’une chaumière enneigée perce une ambiance en tous points festive et chaleureuse… […] Que voilà bien des images d’Épinal et des clichés. Et pourtant, quel que soit le point de vue que l’on ait sur cette fête, qu’elle soit chrétienne, païenne, ou purement traditionnelle et familiale, elle existe éternellement dans le creux de la plupart des cœurs. Du moins dans ceux des Européens. Noël est une fête infiniment européenne et qui remonte à des époques bien plus lointaines que ne pourrait l’imaginer la plupart des gens… Lire la suite

Espèces invasives… et cultures ?

Frelon asiatiqueLa science nous fait un peu un clin d’œil lorsqu’elle nous parle de biodiversité et d’espèces invasives. Deux clics suffisent pour trouver des monceaux d’articles qui traitent aujourd’hui du problème d’espèces dites invasives, importées à cause des mouvements humains, volontairement ou non, et qui, prenant leurs aises, dépourvues qu’elles sont d’un prédateur à la hauteur, envahissent petit à petit l’espace, consomment les ressources, modifient l’environnement et font ainsi disparaître de très nombreuses espèces indigènes, sapant de ce fait la biodiversité. Ce phénomène est connu et très bien décrit aujourd’hui en biologie animale. Il est tentant d’effectuer un parallèle avec nos sociétés modernes… Lire la suite

La Science et la Race

ADNLe concept fondamental d’antiracisme, apparu au cours du XXème siècle (juste après la seconde guerre mondiale fort logiquement) se base sur l’idée péremptoire et pourtant fausse que la science et notamment la génétique seraient à présent en mesure d’affirmer qu’il n’existe pas de « races » au sein de l’espèce humaines. Partant de cela, ces mêmes antiracistes, conscients malgré tout de différences visibles et héréditaires entre les différentes aires géographiques du globe parleront d’origines ethniques, remplaçant la « race » par un groupement de caractéristiques issues du milieu originel mêlant parfois particularités physiologiques et culturelles. […] Plus la science avance (la génétique en particulier) et plus le génome humain et sa diversité sont décodés. Ce qui est découvert et continue d’être découvert c’est simplement qu’il y a bien des différences précises et déterministes entre régions du monde… Lire la suite

Des chansons trop identitaires ?

Edith PiafCertains des airs qui jadis nous semblaient si naturels auraient aujourd’hui bien du mal à sortir sans remuer au minimum quelques bien-pensantes idéologies tentant de couvrir leurs auteurs de nécessaires disgrâces. Il n’y a qu’à voir les remous qu’aura engendré la sortie de l’album « Bretonne » de Nolwenn Leroy, qui n’est pourtant que gentiment identitaire, comme seul le cœur sait l’être. Il n’y a qu’à voir aussi les mises au ban de grands classiques dans différents domaines tels que la bande dessinée (Tintin, Astérix,…), ou même concernant certains pans de notre histoire… Lire la suite

L’Homme, un grégaire sélectif

Ici la question ne sera pas de débattre à propos d’une quelconque hiérarchisation des cultures, question par trop ethnocentrique et périlleuse. Il s’agira simplement de se demander à quel point il existe un écart (une somme de différences plus ou moins définie, à tous points de vue) entre les cultures à travers les différentes échelles de la société où l’homme se rassemble, forme des groupes, et si l’homme est en mesure de vivre dans une monoculture, une culture unique mondialisée… Lire la suite

Paris sera-t-elle toujours Paris ?

paris-romantique baiserBien sûr que non. Paris ne sera bientôt plus Paris. Au train où vont les choses, en tous cas, le Paris du romantisme, le Paris des amoureux, le Paris des touristes, le Paris de la baguette sous le bras, le Paris de la culture classique française rayonnante, tout cela disparaîtra petit à petit. Logiquement, mathématiquement. Les églises continueront de se vider et seront bientôt considérées comme trop chères à entretenir, tandis que les mosquées continueront de pousser çà et là. Pour chaque boucherie-charcuterie disparue apparaîtront deux à trois boucheries halal alignées, comme si elles ne souffraient jamais de la concurrence… Lire la suite

Violences, la faute aux banlieues ?

ils-ont-filme-les-grands-ensembles-memoires-vives-de-la-banlieue,M87196Commençons par le commencement. Pourquoi sont apparues les banlieues ? Durant les années 50, les premiers quartiers de ce type sont apparus avant tout pour loger l’afflux massif de pieds noirs expulsés d’Algérie. Au long des années 50 et 60 ensuite, les immeubles de banlieue représentaient une formidable nouveauté : il s’agissait d’offrir la possibilité aux français moyennement à faiblement aisés d’accéder à la propriété d’un logement à la fois très décent, vaste pour leurs moyens et très fonctionnel. De nombreux français aux revenus jusqu’alors trop faibles avaient la possibilité d’avoir un vrai chez soi, et aux abords des grandes villes. Ce que nous dit l’histoire des banlieues c’est que ces premiers habitants savouraient leur chance et se sentaient heureux malgré la forte concentration des habitations… Lire la suite

France, terre de métissage ?

On peut dire, dans un sens, que l’immigration a toujours existé en France. C’est une rengaine usée à tort et à travers par les sphères bien pensantes. Il faut pourtant apporter quelques précisions d’un niveau capital.

Au début du premier millénaire après JC, et après la colonisation romaine, la France, en émergence et composée depuis un certain temps de peuples celtes assez homogènes, a subi de nombreuses invasions, les fameuses « invasions barbares ». Ce que l’on sait moins,… Lire la suite

L’immigration ou la facilité

Haddock longue vueRégis Debray, homme de gauche, considère, à juste titre je trouve, que la gauche elle-même a glissé vers des opinions de droite : celles des communicants (appauvrissement de la langue, culte de l’instant, absence d’enracinement historique), des économistes (oubli du sens et des finalités), de l’imaginaire américain (personnalisation du débat ou le ralliement diplomatique à l’Otan). Ceci conforte au passage l’idée selon laquelle le PS et l’UMP, pour ne pas ajouter quelques autres partis, n’ont plus que la façade qui varie, mais là n’est pas le sujet. L’immigration rentre parfaitement dans la case de la méthode du culte de l’instantané, de la méthode de la rustine, sans considération pour l’avenir… Lire la suite

Le gauchiste moyen en quelques contradictions

Francois Hollande…Le gauchiste moyen fait instinctivement le lien entre extrême droite et Anders Breivik mais surtout jamais entre terrorisme islamiste et Islam.

Le gauchiste moyen ne parle pas de ses ancêtres mais devient prolixe à ce sujet si cela concerne sa repentance… Lire la suite

De l’assimilation à l’intégration, puis de l’intégration à plus rien

«Ils sont devenus français». Oui, bien des hommes au cours de l’histoire sont devenus français. Et une partie de ces hommes et de ces femmes sont entrés au panthéon national, sont même pour certains érigés comme une partie intégrante de l’identité française. En disant cela je pense par exemple au grand Charles Aznavour, amoureux et bienfaiteur de la langue française, au célèbre Coluche, porté dans le cœur de nombreux français… A ces hommes qui sont si français et qui possèdent en fait des origines extérieures à la France. Ici le principe de l’assimilation semble couler de source, fonctionner à la perfection. Ce principe s’est pourtant effondré au cours des années 1960-70… Lire la suite

A qui est-ce que tout ça profite ?

Paris drapeaux étrangersL’échange culturel, évidemment, c’est un principe fondamental de l’identitaire pur. Mais l’envahissement massif, le remplacement culturel, à qui est-ce que ça peut bien profiter ? A QUI ? L’immigration massive d’une culture extra-européenne engendre toujours un communautarisme, c’est humain et logique, et ce même si l’on tente la mixité, même totale (comme à Londres). Alors pourquoi ? Qui voudrait cela, sincèrement ?.. Lire la suite

Tout est identitaire

6791771-ancienne-carte-de-france-avec-des-drapeaux-des-divisions-administrativesQu’on le veuille ou non, il est un aspect si fondamentalement humain qu’il est partout et prend essence presque en chaque chose. Il s’agit de l’identité. Qu’on se dise la rejetant, ou quoi que ce soit d’équivalent, c’est se voiler la face, car tout ou presque est identitaire… […]

Jusqu’aux tréfonds intellectuels du pire des gauchistes révolutionnaires et soi-disant contre-identitaire, qui en fait, bobotique, se nourrit du matin au soir de la culture des autres, du folklore des autres, folklore si fascinant qu’il l’accroche à chaque mur de son salon, à chaque phrase de ses soirées, à chacune de ses idées politiques, il s’agit en fait d’identité… Lire la suite

A l’aide, je suis un identitaire !

racines darbreUn identitaire… Alors, à l’entente de ce mot, pas de détour : je suis certainement un facho, acoquiné au FN, haineux grincheux, bas-QI, molusco-pensant et extrémiste. Par définition, je ne pense qu’à moi, j’ai peur et je n’aime pas les gens. Je vis dans un passé révolu, et même un passé issu des « heures sombres de notre histoire ». De fait, je ne mérite même pas que l’on m’écoute, encore moins que l’on m’adresse la parole. Pire : il va de soi que je suis raciste, un con qui repousse les autres parce qu’en ayant peur, qui hait les gens différents sûrement parce que ne sachant que les envier, et surtout, qui conchie leur culture pour cause de manque total d’ouverture. Arrivé là, le jugement est tombé, la sentence incompressible. Peine de honte et de silence à perpétuité. Diable, que l’on me laisse seulement quelques minutes… Lire A l’aide, je suis un identitaire !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s