Le négationnisme bien-pensant

taubiraLa gauche avance, avec toutes les armées de la bien-pensance derrière en rangs serrés, portés fébrilement par l’étendard de la lutte contre le mensonge et le négationnisme qui claque au vent mauvais ! Pareils à des chevaliers, ayant prêté serment, ils remplissent leur mission, le cœur plein et l’esprit droit, dans l’espoir de trouver leur place à la droite (ou gauche ?) du seigneur, apportant la lumière jusque dans les heures les plus sombres de notre histoire.

Et bientôt ils vaincront le dragon, le trop mal nommé Dieudonné et son humour aux nauséabondes effluves de soufre !

La pensée dominante bien-pensante est pourtant la première à utiliser le négationnisme de tous ordres, si l’on considère que ce mot ne doit pas concerner un seul événement (contrairement à son origine : la négation de la Shoah), pour de petits détails de l’histoire récente ou ancienne comme pour des événements nettement plus importants.

Alexandre SoljenitsyneRappeler régulièrement les heures sombres de la Shoah, d’accord, mais pourquoi toujours oublier – malencontreusement – le terrifiant génocide perpétré par les communistes en Russie, en Ukraine, et dans quelques autres pays, incluant camps de concentration, meurtres et famines de masse entre autres méthodes ? Les droites les plus à droite doivent sans cesse se défendre d’avoir un quelconque lien avec « les heures les plus sombres de notre histoire » mais nos amis les gentils communistes, rien, tout ça c’est sans lien évidemment, ou alors c’est oublié, une bonne tape dans le dos et roulez jeunesse. C’est du négationnisme plus ou moins passif, c’est tout. Pourquoi pas un petit Soljenitsyne en parallèle avec le Primo Levi obligatoire du collège ..? C’est un peu trop demander. La bien-pensance se contentera de parler des goulags modernes afin de discréditer la Russie actuelle de Poutine…

De même, « omettre » voire nier le génocide arménien pour favoriser l’entrée de la Turquie dans ce qui ressemble encore à l’Europe, c’est aussi du négationnisme.

Autre exemple de l’ambiguïté de la bien-pensance actuelle : rabâcher, sans cesse, la période de la colonisation et de l’esclavage par les européens et n’en retenir que les aspects négatifs d’une part, et d’autre part surtout en oubliant expressément de parler de l’esclavage arabo-musulman qui date d’époques immémoriales et se perpétue encore aujourd’hui, et ayant fait plus de victimes encore (blanches y compris). Esclave blanche - musulmans« Expressément », en effet, car souvenons-nous que madame Taubira, dans sa loi homonyme, ne reconnait que l’esclavage et la colonisation européenne comme un crime, (loi qui s’applique d’ailleurs de manière ultra-rétroactive, ce qui n’ajoute rien à son panache) et va même jusqu’à recommander (fortement) aux enseignants d’occulter cette période de l’histoire face aux élèves africains et nord-africains afin, dit-elle, de « faciliter leur intégration », poussant le vice jusqu’à créer une autre loi interdisant de critiquer la précédente (on se souvient de l’affaire Zemmour) ! Négationnisme officiel, négationnisme d’état. Atteindre ce niveau de négationnisme, ça craint, et d’autant plus lorsque l’on se fait porteur et garant de la Vérité. Rien que cela devrait faire réfléchir.

Plus contemporain, si l’on élargit un peu la définition de « négationnisme », et à plus petite échelle, on n’oubliera pas non plus la négation de l’importance et de l’intérêt de la Manif pour tous, bien qu’elle ait rassemblé des millions de français plongés dans l’inquiétude. Ces millions de français n’ont reçu que du dédain, et à présent c’est comme si cela n’avait pas existé ou en tous cas, comme si ça n’avait pas eu l’ampleur que ça a réellement eu. Il y a ça et puis aussi le rejet miraculeux et mystérieux par le CESE des 700.000 signatures de la pétition géante de la manif pour tous, alors même qu’il était dans l’obligation légale de réagir en conséquence… Rejeté, nié, là encore. Négationnisme de roitelets.

Lorsque l’on parle d’antisémite on oublie et nie aussi facilement un autre péril antisémite (le plus important actuellement) : l’antisémitisme musulman. Une majorité de musulmans déclarent en effet leur animosité vis à vis des juifs (les statistiques existent à présent), et une partie d’entre eux nourrit même une haine terrible envers le peuple juif : ainsi Mein Kampf est-il dans le top 5 des ventes en Indonésie, reste un best-seller en Turquie ou en Iran, garnit les rayons de 3 librairies sur 4 en Tunisie,… De même, Noyades de Nantesc’est nier l’évidence que de considérer le Coran simplement comme un gentil recueil théologique de paix, d’amour et de tolérance là où il est parfois pire que certaines références nazis… Une certaine forme de négationnisme au présent là encore.

D’autres négationnismes perpétrés par la bien-pensance peuvent s’ajouter à une liste qui ne cesserait de grandir. On peut penser par exemple au génocide vendéen, jamais reconnu et difficile à digérer pour une république qui marquait ainsi sa naissance. Parlons aussi de la résistance durant la seconde guerre mondiale, et de la version officielle qui veut que les gentils communistes soient parmi les seuls/premiers résistants alors même que ceux-ci étaient de fervents soutiens du régime nazi et qu’ils n’ont retourné leur veste qu’à l’opération Barbarossa lorsque Hitler les a trahis… Et ce que l’on nie plus encore, c’est que les premiers résistants étaient des patriotes, défenseurs de la France, avec en premier lieu les rangs de l’Action française…

Bref, nous n’en finirions pas avec les exemples. Il semblerait, rien qu’à la vue de ces quelques échantillons, que la bien-pensance d’aujourd’hui soit plus négationniste encore (et de loin ?) que les négationnistes officiels…

A.C.M

dieudonne

Publicités
Cet article, publié dans Société & sociologie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le négationnisme bien-pensant

  1. Ping : Petit dictionnaire de l’identité | L'Identitaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s