Le gauchiste moyen en quelques contradictions

Francois Hollande

Le gauchiste moyen s’indigne contre l’impérialisme américain tout en promulguant l’immigration de masse mais ignore tout des thèses d’un Charles Rivkin et du mondialisme multiculturel qui l’amèneraient pourtant à réfléchir à propos du bien-fondé de la si belle immigration massive que subit son pays. Il n’avait pas non plus de problème avec le fait d’avoir entre autres un Dominique Strauss-Kahn au sein du PS.

Le gauchiste moyen fait instinctivement le lien entre extrême droite et Anders Breivik mais surtout jamais entre terrorisme islamiste et Islam.

Le gauchiste moyen ne parle pas de ses ancêtres mais devient prolixe à ce sujet si cela concerne sa repentance.

Le gauchiste moyen souffre de repentance propre vis à vis des fautes de ses ancêtres sur certains peuples mais ne demande rien à ces peuples qui ont aussi de lourds passifs.

Le gauchiste moyen considère l’extrême droite comme une idéologie extrémiste, responsable de périodes sombres de l’histoire et non républicaine, mais considère le communisme simplement comme une variante plus convaincue de la gauche républicaine, sans lien avec son passé génocidaire.

Le gauchiste moyen considère que plus une racaille est violente et dégrade son environnement plus c’est la faute de l’environnement qui est de plus en plus délétère, mais rarement se demande à quel point c’est peut-être seulement la racaille qui se créé cet environnement délétère en le dégradant jour après jour.

Le gauchiste moyen soutient tantôt qu’il n’y a pas de différence entre les hommes et soutient tantôt la défense de la différence des autres ethnies et cultures, du moins lorsque celle-ci est positive.

Le gauchiste moyen soutient la différence des autres cultures et ethnies mais rêve sans ambages d’un métissage généraliste où tout serait dissout.

Le gauchiste moyen est viscéralement anti-identitaire et panique à ce mot mais reste pantois et fasciné devant les identités étrangères, exotiques, « si fascinantes, vous comprenez ..! ».

Le gauchiste moyen considère que l’immigration massive enrichie l’Europe, mais que si il s’agissait de faire subir ça aux autres continents nous détériorerions leurs cultures.

Le gauchiste moyen est le plus grand des anti-racistes mais s’offusque bien peu du racisme anti-blanc « qui n’en est pas vraiment un« .

Le gauchiste moyen est officiellement l’être le plus tolérant sur terre mais fait preuve de l’intolérance la plus violente vis à vis des courants de pensée contraires.

Le gauchiste moyen fait figure de personne extrêmement ouverte mais quasi exclusivement vers l’extérieur ou vers ses idéologies.

Le gauchiste moyen est en mesure de considérer la notion de peuple autochtone mais seulement s’il s’agit d’un peuple suffisamment lointain.

Le gauchiste moyen est le plus grand des laïques, mais ses ministres et ses dirigeants assistent à chaque célébration musulmane, les invitent même à se dérouler chaque année à la mairie de Paris, souhaitent un « bon ramadan » sur écrans géants, inaugurent nombre de mosquées, etc., mais oublient cependant les différentes fêtes chrétiennes.

Le gauchiste moyen est égalitariste et anti-raciste mais est fier de la mise en place de la discrimination positive.

Le gauchiste moyen se sent comme héritier de la révolution anticléricale française mais soutient vigoureusement les révolutions islamistes par ailleurs.

Le gauchiste moyen considère que tout résident de France est français comme vous et moi mais que la France contient de merveilleuses communautés de ceci, de cela, etc.

Le gauchiste moyen étant la lumière du monde il ne s’embarrasse pas de considérer quelques incohérences.

La gauche n’est plus qu’un passe-droit, un facteur d’acceptation sociale, une identité idéologique admise et nécessaire, un badge à présenter avant d’exister publiquement, et qui déteint même à droite. Elle a perdu pour la plupart des concernés sa valeur d’idéologie politique sincère parmi d’autres.

A.C.M

Gauche droite

Publicités
Cet article, publié dans Autre, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Le gauchiste moyen en quelques contradictions

  1. Pivoine dit :

    Les gauchistes sont pour l’immigration… à condition de ne pas en faire les frais ! C’est bien connu que ces gens-là inscrivent leurs enfants dans des écoles où il n’y a pas d’immigrés, ou fort peu, pour ne pas se mélanger. Faites ce que je dis, mais pas ce que je fais !

  2. MadeInCH dit :

    Le gauchiste moyen est pour le partage entre tous (lui inclu) de l’argent des autres.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s