L’auteur

Ecouter aussi l’interview de l’auteur par La Voix de la Russie :


Gaulois Mourant

Le Gaulois Mourant, 230 avant J-C. (cliquez pour une vue d’ensemble)

Avant de subir quelques accusations de divagation ou de paranoïa, l’auteur, – moi-même -, précise qu’il a soit vécu plusieurs années, soit voyagé en profondeur, dans la plupart des lieux qui sont cités, et que les personnes ou groupes sociaux éventuellement cités et étudiés sont réellement issus de rencontres et de dialogues. Dans le reste des cas, il s’agit de lectures nombreuses et variées, d’études et de réflexions sincères. Tant pis si celui-ci ou celui-là voudra considérer cette prose comme naïve, ou pire, quoi que ce fut. Qu’il sache qu’il s’agissait là simplement de mettre en mots quelques pensées, quelques idées et certains ressentis, qui découlent souvent directement de quelque chose de vécu le jour même ou peu avant.

Pour résumer, je suis un jeune homme ayant connu différents lieux de vie intéressants, à savoir d’abord la Bretagne, profonde et moins profonde, en campagne ainsi qu’en ville, là où l’immigration extra-européenne est la plus faible de France et où la gauche fait ses plus hauts scores, l’extrême droite ses plus bas (on pourra y voir un lien). J’y ai passé toute ma jeunesse, et ai grandi baigné dans des idéologies teintées de socialisme, dont je ne rejette pas toujours la théorie humaniste. Puis la banlieue parisienne, dans un coin ethniquement surreprésenté par des « minorités » noires musulmanes, et où, bien que ne cherchant jamais le moindre problème et étant chaque jour plus respectueux que le précédent, il ne fit pas bon vivre. Ensuite, Paris même, mais dans un quartier dit « chinois », très représenté par des minorités asiatiques diverses, où l’expression de l’ambiance et des caractères, infiniment plus renfermés et communautaires mais infiniment moins agressifs et extériorisés, est très différente et intéressante. Bientôt l’Amérique, pays multiculturel par excellence, où il serait finalement plus juste de parler de multi-communautarisme assumé (officiellement…), avant un retour en France. Entre temps, de nombreux voyages ont nourri mes découvertes, à travers l’Europe et le monde, incluant l’Afrique très profonde (sans tourisme). Je tente aujourd’hui d’apprendre différentes langues en plus de celles que je connais, par pur plaisir des mots.

Par ces biais j’ai connu de nombreux milieux, de la douceur de vivre de la Bretagne, en passant par des boulots du bas de l’échelle mais variés, la banlieue crasse et violente, puis l’université à Paris, où il fut intéressant de constater le mélange d’hyper-tolérance et d’intégrismes, d’ouverture et de communautarismes. Enfin la recherche scientifique, dans les domaines de la physique et de la biologie/médecine.

A part ça, concernant une quelconque orientation politique, tout ce que je peux dire c’est que je ne suis pas un bon républicain. J’aime autant la gauche que la droite (c’est à dire bien peu), et n’ai que dédain pour les tiédeurs. Je suis d’accord avec certaines parties de plusieurs théories politiques différentes et en désaccord avec d’autres, et n’ai donc pas d’orientation clairement définie. L’identitarisme, qui n’est pas qu’un simple concept comme on en rencontre en politique, est souvent classé à l’extrême droite de par certaines de ses positions. Il ne devrait pourtant pas plus être catégorisé que l’écologie. Malheureusement les deux le sont, l’écologie étant, en l’occurrence, pour le "camp du bien" à la gauche de l’échiquier. L’identité comme l’écologie devraient être au-delà des partis, et les imprégner tous plus ou moins. Et si je suis un peu royaliste, c’est surtout "de cœur", je ne prêche pas chaque jour pour un retour à l’ancien régime. Je reste cependant convaincu que le système royal a tout de même plus de classe, de valeur, d’élégance et de capacité à tenir une nation et une identité qu’une vague république grisâtre, périssable, opportuniste et interchangeable.

Je ne suis pas un croyant mais je suis un chrétien de culture et d’héritage et suis particulièrement attaché aux racines de notre identité et de notre civilisation, et donc aussi aux racines chrétiennes, bien que d’autres soient plus profondes encore.

Bref. Tout ceci pour dire, simplement, que, peut-être serais-je considéré comme naïf, paranoïaque, inintéressant, ce que l’on voudra, qu’importe, presque tout ce que je raconte est issu d’un vécu réel et réfléchi, sincère et tant que possible objectif, sachant que le reste découle de sources elles aussi sincères et sérieusement étudiées.

A.C.M.

Voir aussi : A l’aide, je suis un identitaire !

racines arbre monde

2 réponses à L’auteur

  1. Anonyme dit :

    Blog superbe et passionnant, bravo ! Je vous ai découvert par l’intermédiaire du blog "Retromigration", que j’ai connu à son tour par Fdesouche, site sur lequel intervient souvent son auteur "Chilbaric", dont j’apprécie beaucoup les contributions. Je partage beaucoup de vos idées et de vos préoccupations, avec quelques nuances et différences. Au plaisir d’en discuter, à l’occasion.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s